"L'histoire du Centre Aéronautique de Beynes"

écrit par Thierry Nauleau et publié dans Vol à voile Magasine n°105, photos issus de :"Yvelines-Nord Août 1944; Derniers combats" par Bruno Renoult & Geneviève Halevange.

 

L'histoire de Beynes est celle du vol à voile français!

Les origines du terrain remontent en effet aux années trente. A l'époque les vols en planeur s'apparentent à des vols planés réalisés à bord de planeur-poutre. C'est Charles Fauvel (le créateur des ailes volantes) qui découvre le terrain (en 1930) grâce à sa disposition en porte-avion. En effet à l'époque le brevet A consistait à effectuer un vol de trente secondes. Les planeurs étaient lancés dans la pente à l'aide d'un sandow, tandis qu'en bas, un commissaire de l'aéroclub de France chronométrait minutieusement la durée du vol. Le Club Aéronautique Universitaire, créé en 1928, est un des tous premiers clubs de vol à voile créé en France (si ce n'est le premier) et vient s'y installer en 1931. La guerre force les vélivoles à céder la place aux avions de guerre. Pas les Messerschmitt mais quelques avions de liaison. Le terrain et les hangars ne seront pas épargnés par quelques attaques alliées.

 

 

 

Vue du plateau de Thiverval et du terrain d'aviation (les Américains y seront stoppés du 19 au 25 août 1944 par le retour offensif allemand).

(Doc. Fabrice Bourrée)

 

 

Dès la libération le terrain revient aux vélivoles et l'on y installe dès septembre 1944 un Centre National de Vol à Voile dédié aux vols de distance. Les grands noms de l'époque sont Eric Nessler, Marcelle Choisnet et Paul Lepanse. Bien sûr à l'époque les vols s'effectuaient en ligne droite. A sa fermeture en 1948, on déplace de Saint-Cyr l'Ecole vers Beynes, les planeurs du Centre Inter Clubs de Saint-Cyr  créé en 1946. Le centre d'alors regroupe une douzaine de clubs basés à Saint-Cyr., où se poursuit la seule activité vol à moteur.

 

 

Comme souvent, l’activité vélivole éprouve le besoin de se gérer de manière unique et autonome. L’indépendance se gagne en deux temps. A la fin des années soixante, la création d’un collège vol à voile au sein du C.I.C. de Saint-Cyr Beynes. Puis en 1972 création d’une nouvelle association : le Centre Aéronautique de Beynes. Les figures marquantes en ont été Charles Héron, Jacques Gomy et Jean Melleton. Mais à l'époque subsiste un Centre de Jeunesse, une création fédérale (1962) qui permettaient à de nombreux jeunes de découvrir l'aviation avec peu de moyens. Ce n'est qu'en 1978 que le C.A.B. récupère les installations du C.J. pour devenir le club que l'on connaît aujourd'hui.

 

 

un double remorquer d'époque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis le Centre Aéronautique de Beynes perpétue la tradition de centre de formation et de réalisation de grands vols. "

Les grandes destinations: Le mont St Michel, le Futuroscope de Poitier, 750 Km mais aussi le 1000 Km de Gilles Navas.

 

"Un grand merci à Thierry pour m'avoir permis d'utiliser son article."

"Un merci aussi à Pierre Courrier pour une correction (historique et orthographique) de la page"

"Merci aussi à Bruno Renoult pour l'accord d'utilisation des photos de 1944"

 

 

 

Vue générale de Beynes, site de la percée américaine sur la Mauldre les 24-25 août 1944.

(Photo Fabrice Bourrée)

 

 

 

 

 

 

Le 121st Reconnaissance est arrivé ce 19 août à Beynes. Le peloton de la "C" Troop du Lieutenant Barnett lance un raid sur Thiverval et s'empare sous le feu de l'ennemi des hangars du terrain d'aviation.

(Photo Fabrice Bourrée)

<<<Retour